Brussels, Belgium
+32(0)2 230 30 70
Home Events What future for Fisheries in the European Outermost Regions?

What future for Fisheries in the European Outermost Regions?

 

Thursday 10 November 2016, 12:30 – 14:30

Room JAN 6Q1, European Parliament, Brussels

Co-hosted by Maurice PONGA MEP

Chair of the “Island and Overseas Entities” working group of the EP Intergroup on “Climate Change, Biodiversity and Sustainable Development”

Alain CADEC MEP

Chair of the “Fisheries, Aquaculture & Integrated Maritime Policy” working group of the EP Intergroup on “Climate Change, Biodiversity and Sustainable Development”

 

On Thursday the 10th of November, Maurice Ponga MEP and Chair of the working group on “Island and Overseas Entities” co-hosted together with Alain Cadec MEP and Chair of the working group on “Fisheries, Aquaculture & Integrated Maritime Policy”, the event entitled “What Future for Fisheries in the European Outermost Regions?” The meeting aimed at raising awareness on the unique situation of fisheries in the ORs, and suggested elements that could improve the framework of the European Common Fisheries Policy (2014-2020), in order to allow the ORs’ fishing fleets to fulfill their potential. The meeting was held in French, Spanish, Portuguese and German. Please find below the press release produced in French.

Le 10 Novembre 2016 Maurice Ponga et Alain Cadec, Députés Européens, ont convié au Parlement Européen nombreux experts et décideurs politiques lors de la conférence « Quel avenir pour la pêche dans les Régions Ultra Périphériques ? ». Le caractère spécifique des régions européennes ultra périphériques (RUP) dans le domaine de la pèche, détermine la nécessité de mesures politiques et économiques ciblées. La conférence a donné l’opportunité à différents représentants du secteur de la pêche dans les RUP, de présenter directement leur point de vue aux représentants des institutions européennes, notamment les membres du Parlement Européen et de la Commission Européenne.

Maurice Ponga et Alain Cadec, Présidents respectivement du groupe de travail « Iles et Outre-mer » et « Pêche, Aquaculture et Affaires Maritimes » de l’Intergroupe « Changement Climatique, Biodiversité, Développement durable » du Parlement européen, ont été joints par Ulrike Rodust, Députée Européenne (Allemagne) et Rapporteure du dossier sur la « Gestion des flottes de pêche dans les RUP ». Son intervention soulignait la nécessité de mieux comprendre les enjeux et les défis du secteur de la pêche dans les RUP, et de trouver des solutions applicables dans le contexte de la Politique Commune de la Pêche (PCP).

Sa demande d’information et d’expérience des RUP venait satisfaite tout de suite premièrement par Rodolphe Alexandre, actuel Président de la Conférence des RUP, qui illustrait l’importance de la pêche pour le RUP, non seulement comme activité économique mais aussi dans le patrimoine culturel et identitaire de ces régions. Il adressait néanmoins les procédures européennes de soutien à la modernisation de la flotte (à simplifier), et l’utilisation des fonds de compensation, qui devraient être activés plus rapidement.

A son tour, Armando Astudillo, Conseiller pour l’«Atlantique, Régions ultra périphériques et Arctique», de la DG MARE à la Commission Européenne, reconnaissait ces points et ajoutait que le développement des flottes de pêche européennes doit se faire de façon harmonieuse à travers toute la chaîne du secteur. Il y a des instruments déjà en place, qui aussi peuvent être améliorés, et dans ce sens l’idée de la création d’une Commission sur la pêche dans le RUP (mentionnée par R. Alexandre) serait une excellente initiative.

La conférence continuait ensuite avec trois sessions plus spécifiques, présidées par les Députés Européen Ricardo Serrão Santos (Iles Açores), Gabriel Mato (Iles Canaries), et Younous Omarjee (La Réunion). Dans les trois sessions, après une introduction focalisée à la géographie et l’écologie des RUP, multiples intervenants venant des RUP avait la chance de montrer leur expérience directe de pêche et les caractéristiques particulières de chaque région. Les participants pouvaient ainsi mieux comprendre les situations spécifiques des Iles Azores, des Iles Canaries, de la Guyane Française, de la Réunion, et de la Guadeloupe.

Le mot de conclusion était donné par la Députée Européenne par Claudia Monteiro De Aguiar (Madère), qui rappelait que certaines directives européennes de pêche peuvent avoir un impact négatif sur les RUP car elles ne tiennent pas toujours en compte les spécificités de ces régions. En concluant, elle appelait à la coopération entre tous les acteurs concernés afin de produire une politique européenne réellement adressé aux RUP.

Liste des intervenants:

Carole Martinez, EU Overseas Programme, IUCN

Jorge Gonçalves, Président de l’Assemblée générale de la fédération des pêcheurs des Açores

Abel Morales Rodriguez, Vice-conseiller pour l’Agriculture, l’Elevage, la Pêche et l’eau du Gouvernement Autonome des Canaries

Jocelyn Médaille, CRPMEM Guyane

Fabrice Minatchy, CRPMEM et ARIPA La Réunion

Jean-Claude Yoyotte, CRMPEM Guadeloupe

La conférence était organisée par le Secrétariat du Parlement européen « Changement climatique, biodiversité et Développement Durable », mené par le Bureau Européen pour la Conservation et le Développement (EBCD), avec le soutien de Eurodom, l’association des régions ultrapériphériques françaises.

Background:

Fisheries in the European Outermost Regions (ORs) nowadays face specific challenges due to their isolated geographic location, the tropical climate and a restricted market for their products. In the ORs the fishing fleet mostly consists of small-size boats, the catching capacity is limited, the fishing range is limited (95% of the fleet practice daily fishing trips), and aging fishing gear raises concerns over the welfare of workers at sea, making this profession ever less attractive. Illegal and unregulated fishing (IUU) adds another factor of stress to this challenging situation.

Nevertheless, fisheries in the ORs have a huge potential to be exploited, thanks to their exclusive economic zones, making it the European Union’s biggest sea basin in the world. This potential is ever more important when taking into account the increasing role of marine resources in our future food security.

The European Parliament’s own initiative report “Management of the fishing fleets in the outermost regions”, lead by MEP Ulrike Rodust (S&D, DE), focuses on the future of this economic sector and its essential contribution to the development of outermost territories. The report acknowledges ORs’ fishing fleet as an instrument of economic prosperity, and at the same time underlines the specific difficulties faced by these regions.

The conference aimed at raising awareness on the unique situation of fisheries in the ORs, and at suggesting elements that could improve the framework of the European Common Fisheries Policy (2014-2020), in order to allow the ORs’ fishing fleets to fulfill their potential.

Date

10 Nov 2016
Expired!

Time

12:30 pm - 2:30 pm

Labels

EP INTERGROUP
Category